Leisure Letters

→ Peruse the Letters Archives

Leisure & art: women automatistes (Madeleine Arbour)

(Added 25 October 2007)

Madeleine Arbour, maquette de présentation pour Rêve-réalité, 1953. Photo: Maurice Perron (taken from Patricia Smart’s Les femmes du Refus global, 1998. p 197.)

« Comme d’autres femmes automatistes, Madeleine Arbour a œuvré dans plusieurs disciplines au cours de sa vie – l’étalage, les décors et les costumes de théâtre, la télévision, le film, l’art de la murale, la tapisserie, le design et l’aménagement intérieur. Par-delà le mélange inattendu de simplicité et de sophistication qui caractérise son art, l’unité de son œuvre tient dans le fait que toutes ses créations transforment et embellissent les espaces mêmes où l’on vit : maisons, bureaux, magasins, résidences officielles, intérieurs des trains et des avions ; sans parler de l’espace de la vie créatrice des enfants et des femmes, qui était la préoccupation majeure de ses années à la télévision. Ayant su communiquer à toute une génération le goût de l’esthétique ou de l’embellissement de la vie, elle est un exemple saisissant de la tendance qu’ont les femmes artistes de refuser la séparation entre l’art et la vie. L’art dans la vie, donc ; mais aussi l’art de la vie sont les traits qui se dégagent de la carrière de cette femme… » – Patricia Smart, Les femmes du Refus global, Éditions du Boréal, 1998. p 192 -193.

Less Recent:
More Recent: